Courrier mairie 28/01/2013

Courrier envoyé à Monsieur le Maire le 28 janvier 2013

Madame Ramond, Monsieur le Maire


 je me permets de vous interpeller au nom de l'amicale des locataires des 13 et 15 rue d'Alsace

je vous communique ci dessous la réponse de notre bailleur à notre courriel du 7 janvier 2013

Le ravalement de notre immeuble nous a été promis en 2013. Il a été repoussé d'année en année depuis 2010.

Encore une fois je crois comprendre que ce n'est pas la priorité.

Pouvez-vous intervenir auprès de France Habitation afin que notre immeuble valorise au mieux le quartier de SoOuest ?

 

Merci d'avance pour votre réponse, veuillez recevoir mes meilleurs sentiments.


 

Courrier envoyé à nouveau à Monsieur le Maire le 24 février 2013

Bonjour Monsieur le maire

 

Je me permets de revenir vers vous parce que je ne sais pas si vous avez pris en compte mon mail que j'adressais à Madame Ramon par votre intermédiaire.

Cela concernait le ravalement de notre immeuble au 13 et 15 rue d'Alsace qui est encore repoussé par notre bailleur.

Je trouve que, dans un quartier bien rénové avec l'ouverture de SoOuest, notre immeuble parait en bien mauvais état. Avez-vous la possibilité d'intervenir auprès de France Habitation afin que cette rénovation soit entreprise ?

Merci d'avance pour votre réponse

Recevez mes sentiments les meilleurs

 

Réponse de Monsieur le Maire le 25 février 2013

Cher Monsieur,

 

Vous avez bien voulu me faire part de votre souhait de voir votre immeuble, géré par France Habitation, faire enfin l'objet d'un nettoyage en profondeur de ses façades, à l'issue des importants travaux qui se sont récemment achevés dans votre quartier avec l'ouverture de SoOuest.

 

Je tiens à vous indiquer que, devançant votre demande,j'ai adressé le 1er février dernier une injonction de ravalement à votre bailleur.

 

Ses responsables devraient donc, je l’espère, soit engager d'ici peu ces opérations, soit revenir vers nous pour s'engager à leur réalisation à date fixe.

 

Dans cette attente, Je vous prie de croire, Cher Monsieur, en l'assurance de ma parfaite considération.

 

Patrick Balkany

Maire de Levallois

Député des Hauts-de-Seine